Mauritanie : L’armée mauritanienne arrête un groupe de trafiquants de drogue au Nord du pays :|: Cheikh Tourad Ould Abdel Malick : 1er Ambassadeur de Paix mauritanien :|: L’Ong Santé Globale Mauritanie organise une journée de collecte du sang au profit du CNTS :|: Le Président mauritanien annonce un référendum sur la révision de la Constitution :|: Pourquoi notre sulfureux putschiste voulait supprimer hystériquement le Sénat ?! :|: Bilan de sextennat, crise du sénat et présidentielles en vue :|: 30 sénateurs contre 20 rejettent les amendements constitutionnels (Officiel) :|: Urgent : le Président démissionnerait si les sénateurs rejetteraient les amendements constitutionnels :|: Saâd-Eddine El Othmani désigné par le roi chef du gouvernement :|: Le porte parole du gouvernement rassure : « il n ya pas de riz d’origine plastique dans nos marchés » :|:
Actualités
Economie
Enquêtes & reportages
Interviews
Faits divers
Opinions
Annuaire des sites
الحصاد نت

Les plus lus

 
 
 
 

Accueil > Economie > Urgent : La constitution modifiée mais 500.000 palmiers et 2000 tonnes de (...)

Urgent : La constitution modifiée mais 500.000 palmiers et 2000 tonnes de carottes sont en destruction en Adrar..

samedi 11 mars 2017 : 22h26

La constitution est modifiée, soit, j’y consens car c’est la volonté de la majorité écrasante de nos élus parlementaires avec une faible opposition..,
Mais, il m’est inadmissible de garder mon silence quand 500.000 palmiers à Atar (zone de Tawaz et consort) et 2000 tonnes de carottes de Maaden El Ervane de 200.000.000 d’UM , (produits par de pauvres paysans à la demande insistante du la Ministére de l’Agriculture à la veille de l’arrivée du Président en Adrar) se laissent détruire sans cri d’alarme pour faute d’indifférence et ou d’incapacité des autorités concernées à leur trouver des solutions pourtant simples , radicales et multiplicatrices par 10 de leurs développement que nous cherchons à proposer.
Je vous pose la question Que faire ?
Faut-il que j’intente un procès contre plusieurs ministres que je pense co-responsables (Agriculture, Hydraulique, Environnement, Education, Jeunesse, Wilaya de l’Adrar, UPR) en demande de réparation des dommages causés en ma qualité d’ONG de sauvegarde des palmiers, Agriculture et Environnement de Mauritanie (SOS PAEM) en mettant aux enchères mes 2 modestes maisons à Dar Naim ( je ne pense pas à la Hedra qui est lun lieu de culte de notre communauté mais au lot n° 558 prés du carrefour Djimbo) et Bouhdida une à une pour payer les honoraires des avocats jusqu’au gain ou la perte du procès dans l’honneur ?.
Faut-il que je continue à espérer une solution amiable dans un recours gracieux administratif hiérarchique auprès de la PRIMATURE et de la Présidence ?
La situation est grave et urgente . Je suis intransigeant pour la necessité d’une action qui sauve et développe nos palmiers et notre production maraîchère . C’est mon droit et devoirs d’ONG agréée.
Conseillez-moi en me contactant moi dans des bulletins secrets dans les jours qui suivent en m’écrivant : cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr
Nouakchott le 11 Mars 2017
Cheikhany Ould Sidina 44155715
Président de l’ONG SOS Palmiers
Agriculture et Environnement de Mauritanie

Accueil   |   Favorit   |   Qui sommes nous?    |   Nous contacter