Mauritanie : L’armée mauritanienne arrête un groupe de trafiquants de drogue au Nord du pays :|: Cheikh Tourad Ould Abdel Malick : 1er Ambassadeur de Paix mauritanien :|: L’Ong Santé Globale Mauritanie organise une journée de collecte du sang au profit du CNTS :|: Le Président mauritanien annonce un référendum sur la révision de la Constitution :|: Pourquoi notre sulfureux putschiste voulait supprimer hystériquement le Sénat ?! :|: Bilan de sextennat, crise du sénat et présidentielles en vue :|: 30 sénateurs contre 20 rejettent les amendements constitutionnels (Officiel) :|: Urgent : le Président démissionnerait si les sénateurs rejetteraient les amendements constitutionnels :|: Saâd-Eddine El Othmani désigné par le roi chef du gouvernement :|: Le porte parole du gouvernement rassure : « il n ya pas de riz d’origine plastique dans nos marchés » :|:
Actualités
Economie
Enquêtes & reportages
Interviews
Faits divers
Opinions
Annuaire des sites
الحصاد نت

Les plus lus

 
 
 
 

Accueil > Actualités > Nouvelle initiative pour réconcilier la classe politique en Mauritanie

Nouvelle initiative pour réconcilier la classe politique en Mauritanie

mercredi 15 mars 2017 : 18h54

Me Ahmed Salem O. Bouhoubeini, ancien bâtonnier des avocats et ancien président du forum national pour la démocratie et l’unité, a annoncé ce mardi qu’il va lancer une nouvelle initiative politique destinée à réconcilier les différentes tendances politiques dans le pays.
Dans un entretien avec Sahara Media, Me Bouhoubeini que la nouvelle initiative, basée sur la franchise et la réconciliation, doit poser les fondements d’un transfert souple du pouvoir et garantit la stabilité et la prospérité pour le pays.
L’ancien président du FNDU reconnait l’existence d’obstacles pour parvenir à un climat consensuel entre les différentes composantes du paysage politique.
Ces obstacles a-t-il ajouté doivent être aplanis ce qui ouvrira la voie à un climat de réconciliation et de franchise, dans le cadre d’une initiative politique qu’il dirigera prochainement.
O. Bouhoubeini a enfin déclaré qu’il était en train d’examiner avec les différentes composantes de la classe politique les contours de cette initiative, ajoutant que la prochaine étape ne doit être l’apanage d’aucune partie pour que le pays ne soit pas pris en otage.
Saharamédias

Accueil   |   Favorit   |   Qui sommes nous?    |   Nous contacter