Mauritanie : L’armée mauritanienne arrête un groupe de trafiquants de drogue au Nord du pays :|: Cheikh Tourad Ould Abdel Malick : 1er Ambassadeur de Paix mauritanien :|: L’Ong Santé Globale Mauritanie organise une journée de collecte du sang au profit du CNTS :|: Le Président mauritanien annonce un référendum sur la révision de la Constitution :|: Pourquoi notre sulfureux putschiste voulait supprimer hystériquement le Sénat ?! :|: Bilan de sextennat, crise du sénat et présidentielles en vue :|: 30 sénateurs contre 20 rejettent les amendements constitutionnels (Officiel) :|: Urgent : le Président démissionnerait si les sénateurs rejetteraient les amendements constitutionnels :|: Saâd-Eddine El Othmani désigné par le roi chef du gouvernement :|: Le porte parole du gouvernement rassure : « il n ya pas de riz d’origine plastique dans nos marchés » :|:
Actualités
Economie
Enquêtes & reportages
Interviews
Faits divers
Opinions
Annuaire des sites
الحصاد نت

Les plus lus

 
 
 
 

Accueil > Actualités > Saâd-Eddine El Othmani désigné par le roi chef du gouvernement

Saâd-Eddine El Othmani désigné par le roi chef du gouvernement

vendredi 17 mars 2017 : 16h38

Saâd-Eddine El Othmani, membre de la direction et président du Conseil national du PJD, a été reçu au Palais royal de Casablanca par le roi Mohammed VI qui l’a chargé de former un nouveau gouvernement.
Saâd-Eddine El Othmani, membre de la direction du PJD, est arrivé, ce vendredi, en début d’après-midi au Palais royal de Casablanca où il a été reçu par le souverain, indique un communiqué du Cabinet royal. Le roi Mohammed VI l’a chargé de former le prochain Exécutif en remplacement de Abdelilah Benkirane qui a été remercié dans la soirée de mercredi.
Saâd-Eddine El Othmani, également ancien chef de la diplomatie marocaine dans le gouvernement Benkirane I, a été pressenti pour cette mission aux côtés de Aziz Rabbah et de Mostafa Ramid.
Rappelons que Abdelilah Benkirane a échoué à former le gouvernement plus de cinq mois après avoir été désigné pour cette mission par le roi Mohammed VI. Une période très longue et inédite dans l’histoire politique du royaume.
Abdelilah Benkirane, qui n’arrivait plus à dialoguer avec les autres partis concernés (RNI, UC, MP et USFP), avait multiplié les attaques à gauche et à droite avec une personnalisation à outrance de sa mission.
Aujourd’hui, Abdelilah Benkirane (en l’espace de moins de 48 heures) perd sa qualité de chef d’un Exécutif de gestion des affaires courantes après avoir perdu celle de chef de gouvernement désigné.
Le360.ma

Accueil   |   Favorit   |   Qui sommes nous?    |   Nous contacter